HDMI ou TOSLink – quelle connexion est la plus adaptée à mes besoins ?

HDMI ou TOSLink ? Qui ne connait pas ça : vous souhaitez installer votre nouvel appareil multimédia et vous vous retrouvez avec un florilège de connexions sans savoir laquelle est la bonne.

HDMI, Coaxial, parfois même l’antique SCART Standard ou des composants d’entrée : La plupart des gens ne connaissent qu’un ou deux types de connexion. Par chance les producteurs de matériel audio essaient de rendre la chose le plus simple possible : il suffit de brancher le bon câble et d’en profiter. Mais qu’est-ce qui différencie les connexions entre elles ? Nous répondons ici à toutes vos questions concernant la transmission de signaux numériques.

YouTube

En lançant la vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Lancer une vidéo

Qu’est-ce que l’HDMI ?

La connexion HDMI (High Definition Multimedia Interface) n’est plus inconnues pour personne. Développée en 2002, elle est aujourd’hui un nouveau standard et on la trouve dans la majorité des appareils multimédia, comme les projecteurs, les consoles de jeu, les lecteurs Blu-ray ou DVD ou même les ordinateurs : tous utilisent l’HDMI, même sous des formes différentes. Malheureusement, les producteurs ont dans le passé communiqué de façon troublante en utilisant des termes uniques pour décrire cette technologie. C’est depuis 2010 que la HDMI Licensing Organisation impose une description définie pour telle ou telle forme d’HDMI. Il y a donc longtemps eu deux formes : HDMI Standard et HDMI Highspeed.

Depuis, il existe également l’HDMI 2 Standard, décrit par l’industrie comme Premium HDMI. On s’y perd déjà n’est-ce pas ?

Quand utilise-t-on un câble HDMI ?

En gros : à chaque fois que vous souhaitez transmettre un signal audio ou vidéo. Si l’on souhaite par exemple connecter un lecteur DVD Blu-ray à un téléviseur, on passe par la connexion HDMI. L’avantage évident : vous ne devez utiliser qu’un seul et unique câble. L’HDMI ne transmet pas seulement le signal vidéo, mais également les données audio. C’est pour cela que vous n’avez pas besoin d’autres câbles. En plus, la technologie règle également tout problème de latence.

Produits polyvalents Teufel

KOMBO 11

Découvrir

ULTIMA 20 KOMBO

Découvrir

ULTIMA 40 ACTIVE

Découvrir

Ici il faut dire clairement que l’HDMI est définitivement un meilleur choix. Ces dernières années les exigences en termes de transmission et de débit de données ont largement augmenté. Un signal Digital Out n’est pas en mesure de transmettre des données audio multicanal sans pertes en format DTS-HD ou Dolby-HD. Grâce à un codage numérique sans pertes, les formats surround HD proposent le meilleur son. Certains appareils modernes disposent même de leurs propres sorties HDMI, pour une excellente qualité audio. Pour les vrai.e.s puristes qui souhaitent utiliser du vieux matériel hifi, pas besoin d’HDMI. Ainsi, le Digital Out ou TOSLink restera l’apanage des audiophiles.

La principale différence technique entre HDMI et S/PDIF réside dans la transmission du signal : Le HDMI fonctionne de manière purement électrique, tandis que le S/PDIF permet de transmettre des signaux optiques.

Bien que le S/PDIF soit le format le plus ancien, il est encore souvent utilisé, notamment dans les appareils hi-fi haut de gamme. L’un de ses avantages est l’absence totale d’interférences : Si l’on transmet des signaux par fibre optique, ceux-ci sont protégés au mieux contre les perturbations électromagnétiques. Pour les puristes de la hi-fi, cette caractéristique est naturellement très importante. Un exemple d’application du S/PDIF serait la connexion entre un streamer réseau comme le TEUFEL Streamer et un récepteur stéréo. Le TEUFEL Streamer reçoit les signaux audio numériques et les transmet au récepteur stéréo. Celui-ci reçoit le signal, le convertit en signal analogique au moyen d’un DAC (Digital Audio Converter) et l’envoie à l’amplificateur de puissance.

Teufel Streamer Usecase

Ici, il faut clairement constater que le HDMI représente le meilleur choix. Ces dernières années, les exigences en matière de transmission et de débit de données audio ont augmenté de manière spectaculaire. Grâce au codage numérique sans perte, les formats HD surround offrent un son excellent. Certains appareils modernes disposent même déjà de sorties audio séparées au format HDMI pour une qualité audio particulièrement bonne. En revanche, les puristes de la hi-fi qui souhaitent écouter avec le moins de perturbations possibles misent plutôt sur TOSLINK. Ainsi, la sortie numérique ou la norme TOSLINK continuera probablement à être utilisée dans la transmission des signaux.

Cette reproduction audio orientée vers les objets s’appuie sur une technologie dans laquelle chaque source sonore contient sa propre piste audio. Dolby Atmos élargit les systèmes surround existants en ajoutant des canaux en hauteur et fournit ainsi une interprétation tridimensionnelle des objets.

L’interface HDMI est également utilisée pour le Dolby Atmos. En revanche il s’agit uniquement de l’interface HDMI ARC. Le Dolby Atmos ne peut être diffusé que via le téléviseur ou via la connexion HDMI du récepteur AV. ARC est un canal numérique utilisé dans les téléviseurs lorsque des fichiers audio doivent être envoyés à une barre de son ou à un récepteur.

Entre-temps, le développement progresse et l’ARC sera progressivement remplacé par l’eARC. La principale différence réside dans l’amélioration de la bande passante et de la vitesse. Il est ainsi possible de transmettre encore plus d’informations via le canal de retour audio. Lors de l’utilisation, il faut veiller à utiliser un câble HDMI haute vitesse avec Ethernet. De même, les câbles HDMI ultra-high-speed sont conçus pour la transmission au moyen de l’eARC.

Câble coaxial Teufel avec interface Toslink

▶ Pour connecter votre chaîne hi-fi sans interférences, nous vous recommandons notre câble audio optique C7515O. Il vous permet de connecter sans perte votre console, votre récepteur AV ou même votre Teufel Streamer pour profiter de votre musique.

▶ Avec le câble rond HDMI 2.1, vous connectez en revanche votre installation home cinéma ou votre barre de son. Vous pouvez ainsi transmettre sans problème des films en 4K. Grâce aux différentes couleurs et longueurs, le câble s’adapte à de nombreuses configurations.

ULTIMA 40 Surround + Denon X2800H pour Dolby Atmos

Découvrir

LT 4 + Yamaha RX-V6A “5.1-Set L”

Découvrir

Ultima 40 Kombo Power Edition

Découvrir

Aujourd’hui, on ne peut plus se passer de l’HDMI. Le format d’interface s’est imposé avec succès et ne cesse d’évoluer. Cela reflète l’énorme polyvalence de ce dernier. Alors que d’autres connecteurs sont limités à une seule fonction, HDMI offre la possibilité de transmettre une multitude d’informations supplémentaires telles que des informations sonores, des signaux ARC, des informations réseau et des signaux de commande. Pour les utilisateurs qui accordent de l’importance à un faible nombre de câbles et à un débit de données élevé, aucune alternative n’est actuellement en vue. Néanmoins, la sortie TOSLINK, qui a entre-temps pris de l’âge, continue de jouir d’une certaine popularité.

En tant que voie de transmission sans perte pour les signaux audio purs, le TOSLINK est particulièrement apprécié des amateurs de hi-fi lorsqu’il n’est pas nécessaire de transmettre des informations vidéo. TOSLINK n’est toutefois pas adapté à la transmission de formats audio HD. En fin de compte, c’est à vous de décider quelle interface vous souhaitez utiliser. On peut toutefois s’attendre à ce que l’interface TOSLINK soit moins utilisée à l’avenir et ne soit donc plus proposée, surtout pour les systèmes d’entrée de gamme.

Articles connexes

Laissez un commentaire

Note : Les commentaires qui comprennent des demandes de support ne seront pas publiés. Veuillez contacter notre service clientèle pour des sujets tels que le fonctionnement, les plaintes ou la compatibilité. Merci beaucoup.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d'être publié sur le site.