HDMI ou TOSLink – quelle connexion est la plus adaptée à mes besoins ?

Qui ne connait pas ça : vous souhaitez installer votre nouvel appareil multimédia et vous vous retrouvez avec un florilège de connexions sans savoir la quelle est la bonne.

HDMI, Coaxial, parfois même l’antique SCART Standard ou des composants d’entrée : La plupart des gens ne connaissent qu’un ou deux types de connexion. Par chance les producteurs de matériel audio essaient de rendre la chose le plus simple possible : il suffit de brancher le bon câble et d’en profiter. Mais qu’est-ce qui différencie les connexions entre elles ? Nous répondons ici à toutes vos questions concernant la transmission de signaux numériques.

Qu’est-ce que l’HDMI ?

La connexion HDMI (High Definition Multimedia Interface) n’est plus inconnues pour personne. Développée en 2002, elle est aujourd’hui un nouveau standard et on la trouve dans la majorité des appareils multimédia, comme les projecteurs, les consoles de jeu, les lecteurs Blu-ray ou DVD ou même les ordinateurs : tous utilisent l’HDMI, même sous des formes différentes. Malheureusement, les producteurs ont dans le passé communiqué de façon troublante en utilisant des termes uniques pour décrire cette technologie. C’est depuis 2010 que la HDMI Licensing Organisation impose une description définie pour telle ou telle forme d’HDMI. Il y a donc longtemps eu deux formes : HDMI Standard et HDMI Highspeed.

Gros plan sur une connexion HDMI classique

Depuis, il existe également l’HDMI 2 Standard, décrit par l’industrie comme Premium HDMI. On s’y perd déjà n’est-ce pas ?

Wann kommt ein HDMI Kabel zumQuand utilise-t-on un câble HDMI ?

En gros : à chaque fois que vous souhaitez transmettre un signal audio ou vidéo. Si l’on souhaite par exemple connecter un lecteur DVD Blu-ray à un téléviseur, on passe par la connexion HDMI. L’avantage évident : vous ne devez utiliser qu’un seul et unique câble. L’HDMI ne transmet pas seulement le signal vidéo, mais également les données audio. C’est pour cela que vous n’avez pas besoin d’autres câbles. En plus, la technologie règle également tout problème de latence.

Une barre de son connectée au téléviseur via HDMI

Quand utilise-t-on un câble HDMI ?

TOSLink/ SPDIF (Sony/ Philips Digital Interface) est un processus par lequel des données numériques audio son transmises via impulsions lumineuses. Ce type de connexion a été développé par Sony et Philips. Tout comme l’HDMI, le processus SPDIF est apte à transmettre un signal audio complexe, comme Dolby Digital dans le domaine du home cinéma. La grande différence technique entre HDMI et SPDIF tient à la transmission du signal : HDMI travail de façon électrique alors que SPDIF transmet également le signal optique. Pour cela on utilise ce que l’on appelle TOSLINK. TOSLINK est un système de transmission optique développé et standardisé par Toshiba. Pour cela un type de connexion spécifique a été développé. Bien que SPDIF soit un plus vieux format, on le trouve encore régulièrement dans des appareils hifis haut de gamme. L’un des avantages est probablement la grande stabilité de la transmission : Si l’on transmet le signal par voie optique, les facteurs d’altérations sont plus rares qu’avec une transmission électromagnétique. Un bon exemple de transmission SPDIF serait la connexion entre le TEUFEL STREAMER et un récepteur stéréo.Le TEUFEL STREAMER reçoit les signaux audio et les retransmet au récepteur stéréo. Celui-ci reçoit le signal, le transforme via DAC (Digital Audio Converter) en signal analogue et le transmet vers l’appareil haut de gamme.

TOSLink – Connexion en détail

HDMI vs. TOSLink – quel standard est adapté à mes besoins ?

Ici il faut dire clairement que l’HDMI est définitivement un meilleur choix. Ces dernières années les exigences en termes de transmission et de débit de données ont largement augmenté. Un signal Digital Out n’est pas en mesure de transmettre des données audio multicanal sans pertes en format DTS-HD ou Dolby-HD. Grâce à un codage numérique sans pertes, les formats surround HD proposent le meilleur son. Certains appareils modernes disposent même de leurs propres sorties HDMI, pour une excellente qualité audio. Pour les vrai.e.s puristes qui souhaitent utiliser du vieux matériel hifi, pas besoin d’HDMI. Ainsi, le Digital Out ou TOSLink restera l’apanage des audiophiles.

Dolby Atmos : le nouveau standard surround

Dolby Atmos est une technologie multicanal présentée en avril 2012. Son gros avantage : la technologie Atmos permet en théorie de reproduire un nombre illimité de tonalités. En tant que format audio immersif („Virtuelle Realität“), il vous promet un plongeon direct dans les phénomènes audio dont vous souhaitez profitez. Ce format est en effet en mesure de simuler de façon réaliste un espace à partir des informations audio. Chaque haut-parleur est alors pris en charge de façon individuelle dans un système home cinéma ou dans un cinéma standardisé. Ce mode de diffusion du son repose sur une technologie dans le cadre de laquelle chaque source audio dispose de sa propre piste audio. Dolby Atmos élargit les systèmes surround déjà existant en y ajoutant des canaux aigus et en reproduisant un espace tridimensionnel. Actuellement certains blockbuster son produit en format Dolby Atmos et l’on peut supposer que cette pratique ira croissante.

La connexion HDMI est également utilisée dans le cadre du format Dolby Atmos. Il s’agit alors de la fameuse HDMI ARC.  L‘ARC est un canal numérique intervenant dans les appareils TV lorsque les données audio doivent être transmises vers une barre de son ou un récepteur. Comme le format se développe, ARC sera remplacé par eARC. La différence principale tient à la bande passante et à la vitesse améliorées. Ainsi le canal audio arrière peut transmettre encore plus d‘informations. Dans ce contexte il faut bien prendre attention à utiliser un câble HDMI avec Ethernet. Les câbles Ultra High Speed HDMI sont également conçus pour la transmission via eARC.

Conclusion : HDMI vs. TOSLink

Aujourd’hui sans HDMI on ne va plus très loin. Ce format de connexion s’est imposé et va continuer de se développer. C’est pour cela que l’HDMI est une connexion très variée. Alors que d’autres connexions sont limitées à une fonction, HDMI permet de transmettre plusieurs types d’informations, comme les informations audio, les signaux ARC, les informations réseau ou de commande. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui ne veulent pas utiliser tout un florilège de câbles, il n’y a pas mieux. Cependant, TOSLink peut également se réjouir d’un intérêt particulier chez les passionnés hifi, en tant que mode de transmission sans pertes du signal audio. En fin de compte chacun et chacune pourra décider de la connexion qui lui convient. On peut malgré tout partir du principe que la connexion TOSLink finira pas devenir obsolète et disparaitre.

Articles connexes

Auteur

Dylan Lopvet