L‘histoire du casque audio – le début des appareils portables

Après un coup d’œil superficiel, on pourrait croire que l’histoire des casques audio est relativement la même que celle des haut-parleurs. On a tendance à croire que les casques se sont développés parallèlement aux haut-parleurs et pourtant ce n’est pas exactement ce qui s’est passé. L’histoire des casques audio remonte à la fin du 19e siècle. On rapporte même que les premiers modèles pouvaient envoyer de petites décharges électriques en cas d’usage inattentif. Dans cet article nous souhaitons donc remémorer certaines étapes importantes de cette histoire surprenante. 

Fin du 19e siècles : les premiers casques audio font leur apparition

On ne sait pas vraiment qui a inventé le casque audio, mais au moins nous connaissons plus ou moins la période dans laquelle cet appareil a vu le jour. C’est en 1878 qu’un brevet a été déposé pour un transducteur électrodynamique – la naissance des haut-parleurs.

Dans la mesure où les casques audio fonctionnaient à l’époque selon le même principe que les haut-parleurs, on peut considérer que les premiers casques audio n’étaient pas différents de simples haut-parleurs que l’on aurait collés sur les oreilles. Pour cause, le manque de volume sonore dû à l’absence d’amplificateur ne permettait pas de sonoriser de grands espaces.

Geschichte der Kopfhörer
Premiers casques audio utilisés par l’armée (vers 1945)

Nathaniel Baldwin est considéré, dans l’histoire américaine, comme un pionnier du casque audio, qui aurait relié deux haut-parleurs de type mono entre eux par un arceau. Au départ, cette invention était conçue pour un usage militaire, même si ce que l’on appelait à l’époque le „Baldy Phones“ n’a pas tardé à remplir les carnets de commande.  Cependant, les premiers casques étaient très mal isolés et pouvaient envoyer de petites décharges électriques à leur porteur. Une maladie infantile de laquelle personne ne se souvient aujourd’hui.

Années 1930 : les progrès du confort et du design

Les années 1930 ont vu naitre la société Beyerdynamic à Berlin. Celle-ci est la première à avoir lancé la production industrielle de casques audio, un succès qui ne tari pas aujourd’hui encore.

Le „DT 48“ de Beyerdynamic (vers 1935) – les progrès du confort

Si l’on compare les premiers casques audio Baldwin avec les Beyerdynamic, on remarque une nette évolution du design et du confort de tenue. Il est intéressant de constater que les premiers casque audio ont une esthétique similaire aux casques audio que nous connaissons aujourd’hui. Et pour preuve, le „DT-48“ était disponible en magasin jusqu’en 2012, avec des mises à jour techniques bien sûr.

Funfact : aprés la Seconde Guerre mondiale, le modèle „DT-49“ a été développé et était appelé « écouteur calme ». Ce modèle ressemblait à un mélange entre un pommeau de douche et un téléphone.

Casques audio Teufel

A partir des années 1950 : les casques stéréo arrivent sur le marché

Les disques vinyles sont devenus populaires dans les années 1950. Ceux-ci avaient généralement déjà des pistes stéréo. C’est également à cette époque que les premiers écouteurs stéréo ont été présentés par John C. Koss, un célèbre musicien de jazz de Milwaukee, aux États-Unis.

Premier casques audio stéréo (vers 1950)

Cette innovation a constitué une étape importante dans l’histoire des écouteurs, car avec ce modèle et pour la première fois, la musique pouvait être écoutée en stéréo. L’ajustement des écouteurs en a également assuré le succès du modèle. L’invention des cosses est devenue la nouvelle norme industrielle que tout le monde a de facto suivie. La Koss Corporation a dominé le marché américain des casques pendant les 20 années suivantes, apportant une contribution décisive au développement des casques.

Années 1960 : la technique du transistor

Dans les années 1960, l’introduction de la technologie des transistors a permis le développement des premiers écouteurs portables qui étaient alors alimentés par piles. Dans la mesure où on ne trouvait auparavant les écouteurs que dans les salons, la nouvelle technologie fît croitre la demande, puisque les écouteurs pouvaient également être utilisés en déplacement.

Une invention déterminante – le transistor

Années 1970 : le ghettoblaster donne vie aux rues

Dans les années 1970, la génération de l’époque bougeait la tête devant d’énormes appareils portables qui ont marqués leur temps. Les blasters du ghetto, de toutes formes et de toutes tailles, ont fait honneur à leur nom et ont donné vie à toutes le rues, d’abord à Brooklyn, puis en Europe. La conquête réussie de l’espace urbain a marqué l’histoire et a permis aux premiers casques de s’imposer dans les rues.

Junger Mann mit Ghettoblaster und Kopfhörer
Avec le ghettoblaster les casques audio prolifère dans les rues.

Les années 1980 : les casques font un bon en avant avec l’arrivée du walkman

En 1979, Sony lance le Walkman, le premier lecteur de cassettes portable à petit format. Contrairement au ghettoblaster, le petit lecteur compact était toujours portable et rendait l’écoute en mouvement également socialement acceptable.

Un succès mondial : le Walkman de Sony porte le casque audio dans tous les coins du monde.

Autre fait amusant : Andreas Pavel, un émigré allemand qui s’était installé aux États-Unis en 1977, voulut faire breveter un “petit appareil portable reproduisant des pistes audio en haute qualité” – un appareil similaire au Walkman. Ce n’est qu’en 2004 que Sony a reconnu cette inventivité après une longue bataille juridique. Ainsi, Pavel est rentré dans l’histoire mouvementée du casque.

Au cours de la percée du Walkman, les écouteurs sont devenus de plus en plus petits, également grâce aux nouvelles technologies. Le son portable trouve soudainement sa place dans les bagages de voyage et dans le sac à dos de tous les randonneurs et toutes les randonneuses. Il n’est donc pas surprenant qu’à partir de ce moment, les écouteurs soient apparus aux quatre coins du monde. En revanche, les écouteurs – les précurseurs des intra-auriculaires – introduits en 1983, ont attendu quelques années de plus pour percer.

Depuis 2009 : Teufel se lance dans le son nomade

Teufel est présent sur le marché de l’audio depuis 1980, mais ce n’est qu’en 2009 que les premiers écouteurs Teufel ont fait leur apparition. De nombreux modèles différents sont sortis depuis lors et ont réellement bouleversé le marché des écouteurs. C’est le cas, par exemple, du populaire AIRY, les premiers écouteurs Bluetooth de Teufel. Des écouteurs intra-auriculaires et supra-auriculaires aux écouteurs Bluetooth et noise-cancelling, Teufel propose désormais des écouteurs dans presque toutes les gammes et pour toutes les exigences. Découvrez le modèle qui vous convient le mieux grâce à notre comparateur.

Casques audio Teufel : le son complet pour les amoureux.ses du son

SUPREME ON mit Farbwechsel
Aussi divers que vous : Le casque audio Bluetooth SUPREME ON Teufel.

Que ce soit en tant que compagnon idéal sur la route ou en tant que partenaire domestique : avec les SUPREME ON et AIRY TRUE WIRELESS, vous êtes du bon côté du son. Un grand confort de tenue et des technologies innovantes font de ce casque le choix idéal pour les amateurs et amatrices de musique qui ne peuvent se passer longtemps de leurs pistes préférées.

  • ▶ SUPREME ON: Le casque audio supra-auriculaire SUPREME ON vous garantit un son claire et puissant ainsi qu’une bonne isolation du monde extérieur. Vous n’avez qu’à plonger dans votre playlist et profiter de vos musiques préférées. Des coussinets épais et confortables, des touches de commandes et une On-Ear-Detection intelligentes, le Bluetooth 5.0 avec aptX™ et une autonomie allant jusqu’à 30 en font un casque véritablement incontournable.
  •  
  • ▶ AIRY TRUE WIRELESS: Les écouteurs audio Bluetooth AIRY TRUE WIRELESS Teufel font preuve d’une grande qualité acoustique. Ces écouteurs intra-auriculaires diffusent vos musiques sans fil via Bluetooth 5.0 depuis Spotify, Deezer et autres en qualité supérieure. Avec une autonomie allant jusqu’à 25 heures en combinaison avec l’étui de recharge, vos écouteurs vous suivent partout.
  •  

L’histoire des casques audio : une vue d’ensemble

À l’avenir, les fabricants développeront certainement de plus en plus de modèles de casques sans-fil qui remplaceront progressivement les casques filaires. Les écouteurs sans-fil, comme le MOVE BT de Teufel par exemple, se connectent à l’appareil de lecture via Bluetooth et offrent souvent une tenue plus agréable et plus flexible. Avec les écouteurs Bluetooth, la fameuse rupture de câble fait également partie du passé.

Der MOVE BT ist dank IP54 ein sehr guter Lautsprecher zum Joggen.
Faites vos lacets, enfilez vos Move BT et c‘est parti ! Grâce à la certification IP54, vous n’avez plus à vous soucier de la pluie.

Une autre tendance qui tend à devenir populaire est celle des casques antibruit, dits également Noise Cancelling. Les casques antibruits vous protègent, vous et vos oreilles, presque complètement de l’environnement, ce qui permet d’écouter de la musique sans être dérangé.e et avec une expérience audio plus intense. En outre, votre entourage n’entendra pas les basses de vos chansons préférées.

Sur ou dans les oreilles : supra-, circum et intra-auriculaires Teufel

MOVE PRO

Découvrir

REAL BLUE

Découvrir

L’histoire des casques audio : conclusion

  • L’histoire des casques audio est indissociable de celles des haut-parleurs, qui commence au 19eme siècle.
  • Les premiers modèles étaient composés de deux haut-parleurs de type mono réunis par un arceau et il arrivait souvent qu’ils envoient de petites décharges électriques.
  • L’introduction dans les années 1950 du vinyle avec ses différentes pistes sonores fait avancer le développement des casques audio stéréo.
  • Le Walkman a lancé une nouvelle mode : Les casques audio ont commencé à devenir de plus en plus petit.
  • L’histoire des casques audio est loin d’être terminée. Grâce aux nouvelles technologies la musique se laisse transmettre sans fil et vos casques peuvent vous isoler des parasites extérieurs.

Bild 1: ©No 9 Army Film & Photographic Unit, Quelle: Wikimedia Commons

Bild 2: ©Beyer Dynamic, bestimmte Rechte vorbehalten. Quelle: Wikimedia Commons

Bild 3: ©Daderot. Quelle:Wikimedia Commons

Bild 4: ©Hihiman, bestimmte Rechte vorbehalten. Quelle: Wikimedia Commons

Bild 5: ©krakenimages. Quelle: Unsplash

Bild 6: ©Xray40000 Bestimmte Rechte vorbehalten. Quelle: flickr

Articles connexes