Le Sweet Spot : Ce à quoi il faut faire attention avec le triangle stéréo

Le son provient d’une installation de haute qualité et pourtant il n’est pas aussi bon qu’il devrait l’être ? La raison peut être la position de l’auditeur ou celle des haut-parleurs. En effet, la zone dans laquelle le son se développe de manière idéale se situe toujours dans des limites spatiales claires. Les experts l’appellent le “sweet spot“. Sa position dépend toujours de celle de l’installation sonore ainsi que du nombre et de la position des différents haut-parleurs.

Mais pourquoi l’effet sonore dépend-il autant de la position ? Avant d’atteindre notre ouïe, les ondes sonores ont toujours parcouru une certaine distance. Si une source audio, par exemple un instrument ou une voiture, résonne à l’écran sur plusieurs canaux et que le temps de propagation du son est différent, la perception du son peut être considérablement perturbée. Tant la localisation d’une source sonore individuelle que l’ensemble du son spatial en souffrent. C’est pourquoi il est si important de trouver la bonne position pour les haut-parleurs.

Le triangle stéréo classique

Une chaîne stéréo produit le meilleur effet sonore lorsque la distance entre l’auditeur et les deux haut-parleurs est égale. Le sweet spot se forme alors au sommet du triangle formé par les lignes imaginaires entre la position du spectateur et les deux haut-parleurs. Pour cela, les haut-parleurs doivent être orientés à un angle de 60 degrés par rapport à l’auditeur. La distance entre la position de l’auditeur et le centre de la base du haut-parleur peut être calculée pour un triangle isocèle en utilisant un facteur de conversion de 0,87. Un exemple de calcul :

  • Distance entre les haut-parleurs : 3,20 m
  • 3,2 × 0,87 = 2,78
  • La distance du sweet spot (sommet du triangle stéréo) au centre de la base de l’enceinte est donc de 2,78 m

Le triangle stéréo ne sert toutefois qu’à l’orientation, car l’angle de réflexion des haut-parleurs et l’acoustique de la pièce influencent également la position du sweet spot. Les valeurs ne devraient toutefois pas s’écarter de plus de 20 % d’un triangle équilatéral. En règle générale, l’espace disponible détermine la taille du triangle stéréo. Si l’on réduit la distance, le son est plus immédiat, mais cela se fait au détriment de la spatialisation du son.

L’équilibre dans les home cinémas 5.1 et 7.1

Plus l’installation est importante, plus il y a de facteurs à prendre en compte lors de l’installation. La bonne nouvelle est que, même dans les systèmes de home cinéma, le triangle stéréo formé par les haut-parleurs avant et l’auditeur peut servir d’orientation. Les autres éléments du home cinéma peuvent être alignés sur le triangle stéréo. Le téléviseur doit être centré et légèrement décalé vers l’arrière entre les deux enceintes frontales.

L’enceinte centrale pour la restitution des dialogues devrait se trouver devant le téléviseur, au centre, à la hauteur des enceintes. La position du caisson de basses est secondaire, car l’oreille humaine ne peut localiser les fréquences particulièrement basses que de manière limitée. Toutefois, le caisson de basses ne doit pas être placé derrière un obstacle, car les ondes sonores doivent également se déployer dans la plage des basses fréquences. Il est recommandé de le placer à côté de l’enceinte centrale

Les haut-parleurs surround des installations 5.1 devraient être placés à peu près dans l’alignement de la position du spectateur ou légèrement décalés vers l’arrière. La distance par rapport à l’auditeur doit être la même dans les deux cas. La hauteur la plus appropriée dépend fortement du type d’installation et de l’acoustique de la pièce. Il en va de même pour les deux satellites supplémentaires d’une installation 7.1. En règle générale, il est important de placer les satellites sur les côtés et à l’arrière à la même distance.

Assistant de réglage comme Audyssey

Dans la pratique, il est souvent impossible de tenir compte de tous les critères pour déterminer la position idéale de l’installation de home cinéma. Les haut-parleurs avant et le centre ne sont souvent pas alignés et, souvent, les conditions spatiales ne permettent pas de laisser suffisamment d’espace entre la zone des sièges et les haut-parleurs arrière et latéraux. Les récepteurs A/V haut de gamme proposent de nombreux réglages pour compenser ces problèmes. Les instructions fournies sont donc très complètes.

Des systèmes comme Audyssey peuvent aider à la configuration de l’installation. Un logiciel et un microphone de mesure fourni évaluent les signaux de test des haut-parleurs. En règle générale, la mesure doit être effectuée pour plusieurs positions assises possibles jusqu’à 50 cm autour du sweet spot afin d’obtenir des données aussi complètes que possible. Sur la base des résultats, le logiciel procède au réglage. En fonction de la perception subjective du son, d’autres réglages peuvent être effectués manuellement.

Trouvez dès maintenant le produit qui vous convient sur notre boutique en ligne :

Conclusion : prenez votre temps et expérimentez

L’expérience d’écoute est très subjective et les conditions spatiales sont généralement très différentes. Cela ne fait aucun doute. Néanmoins, le triangle stéréo peut servir d’orientation aussi bien pour les installations stéréo simples que pour les systèmes de home cinéma étendus. Dans ce cas, la distance entre les haut-parleurs avant et la position assise doit être à peu près égale. Les satellites des chaînes home cinéma 5.1 et 7.1 doivent être placés de manière aussi symétrique que possible. Les systèmes de réglage tels qu’Audyssey peuvent faciliter les réglages des récepteurs.

Titelbild © DAVINCI Haus Tous droits réservés. Source: Flickr.com

Articles connexes

Laissez un commentaire

Note : Les commentaires qui comprennent des demandes de support ne seront pas publiés. Veuillez contacter notre service clientèle pour des sujets tels que le fonctionnement, les plaintes ou la compatibilité. Merci beaucoup.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d'être publié sur le site.